21 avril 2013

Seitan aux lentilles corail

Je vous entends d'ici. "Encore du seitan !". Oui, bon. D'abord, ça n'est jamais que la cinquième version que je vous propose, et ensuite, comme dit le proverbe ou le dicton ou je ne sais quoi, "Quand on aime...".

Pour changer un peu, mélanger les protéines et exploiter ce goût bien particulier des lentilles corail qui rappellerait presque le poulet (gasp !), j'ai associé lesdites lentilles à l'habituel gluten, pour un seitan un peu moins élastique que d'habitude, mais au bilan nutritionnel plus intéressant. 

Et sur un tout autre sujet, un événement qui a illuminé mon dimanche matin : l'arrivée des martinets noirs à Annecy, tout droit revenus de leurs vacances en Afrique. Si vous ne savez pas à quoi ressemble un martinet noir de très très près, en voilà un spécimen : 



Comme on peut le constater, le martinet n'est pas du tout équipé pour gambader sur la terre ferme, avec ses petites pattes griffues. Par contre, dans le ciel, où il passe presque tout son temps, il ne craint personne. 

Mais revenons à notre seitan. Le voilà terminé, revenu à la poêle, et servi comme ici avec gnocchis, haricots verts et sauce aux oignons de Cute and delicious.  




Ingrédients secs :

100 g de gluten en poudre
10 g de farine de pois chiches
10 g de levure de bière
2 g de sel fin
poivre noir

Ingrédients liquides : 

80 g de lentilles corail crues + 35 cl d'eau + 1/2 c. à café de gros sel
1 c. à café d'oignon déshydraté
1/2 c . à café de thym
5 ou 6 feuilles de sauge séchées
1 c. à café de tamari ou de shoyu
1 c. à soupe d'huile d'olive
10 cl de bouillon de légumes 


Mettre les lentilles, l'eau et le sel dans une petite casserole, porter à ébullition, et laisser cuire jusqu'à avoir quelque chose de ce genre : 


 

Mixer avec le reste des ingrédients liquides. 

Mélanger les ingrédients secs séparément. Ajouter d'un coup le mélange à base de lentilles, et malaxer à la spatule jusqu'à obtenir une belle boule de pâte : 



Former un boudin avec cette pâte, à placer au centre d'une feuille d'alu : 



Fermer la feuille d'alu sans serrer, pour permettre au seitan de gonfler en cuisant, et faire cuire à la vapeur 30 à 40 minutes. Résultat : 




17 commentaires:

  1. Comme ça a l'air bon!Je dois tellement commencer à cuisiner mon propre seitan, j'ai tous les ingrédients à ma disposition, ne manque que ma volonté ;) ou bien que j'y pense!

    RépondreSupprimer
  2. Comme mademoiselle B, faut que je me lance! Enfin, que je me re-lance, mais mes 1ers essais ne m'avaient pas trop convaincus, la texture était vraiment trop spongieuse à mon gout..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toutes les deux :)

      Honnêtement, ça prend vraiment peu de temps, pas plus de 15-20 minutes de boulot, le reste du temps, ça cuit tout seul.

      Et Rose Citron, en cuisant le seitan à la vapeur comme ici ou au four, plus de risques de se retrouver avec un truc tout spongieux comme avec la cuisson dans du bouillon. Et en plus, on économise les ingrédients du bouillon.

      Supprimer
    2. Merci pour tes conseils !
      Je me suis lancée ce wk : du seitan cuit dans un bouillon très très "tamarisé" - quel gâchis en effet ! -. Et un résultat immangeable tant c'était spongieux - beurk -.
      J'étais déçue car comme tu le rappelles c'est vraiment rapidement travaillé !
      Je vais donc renouveler l'expérience et cette fois-ci à la vapeur !
      Concernant le martinet noir, comment s'est-il retrouvé dans ton salon ?
      Merci beaucoup pour ce partage BiZ

      Supprimer
    3. J'espère que ça se passera mieux comme ça. J'ai aussi le souvenir de quelques catastrophes spongieuses quand j'ai commencé à en faire.

      Pour le martinet, celui-là était dans le centre de soins LPO où j'ai travaillé l'été dernier, mais j'en ai déjà récupéré de mon côté. Si on trouve un martinet au sol, c'est jamais normal, il faut voir si on peut l'aider à repartir (il suffit de le poser sur sa main ouverte et tenue assez haut). Si il ne s'envole pas, c'est qu'il y a un souci et qu'il a besoin de soins et de nourriture.

      Supprimer
  3. hoo! merci je dois aussi me mettre à faire du seitan, ça fait des mois que je remet ça !

    C'est certain que je vais faire cuire à la vapeur, merci :O)

    RépondreSupprimer
  4. Super!! je cherchais justement à en (re) faire.
    Merci beaucoup
    Isabulle

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai encore jamais testé le seitan, mais ça serait l'occasion d'essayer...
    Dans du papier cuisson, ça marcherait aussi ? Parce que l'alu doit être le seul ingrédient que je n'ai pas sous la main (et c'est un peu fait exprès en fait ;-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça doit aller très bien aussi, peut-être en ficelant un peu les bouts pour que ça tienne. Je sais que l'alu c'est pas top, et je l'utilise à peu près que pour ça. Il faut que j'essaie avec du papier la prochaine fois. Un linge fin, ça devrait marcher aussi.

      Supprimer
  6. bonjour, bien que fréquentant ce blog assidument depuis quelques mois je n'avais jamais fait de commentaire ( un peu paresseuse :) ). Mais là je voudrais dire qu'après plusieurs essais de seitan maison au bouillon peu concluants, j'ai essayé le " seitan maison n° 3", et c'est tout simplement parfait !!!!!! Rien à voir avec ceux que j'avais faits auparavant.
    La recette "alla piccata" est fabuleuse, et là j'ai bien envie de tester celle-ci.
    Merci pour ce blog qui est une source d'inspiration pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cricri! En même temps, je n'ai fait que traduire la recette :) Mais c'est clair que c'est vraiment très facile de réussir son seitan une fois qu'on oublie le bouillon.

      Et le seitan alla piccata est tout simplement mon plat préféré depuis que je l'ai découvert. C'est un peu long à préparer, mais ça vaut vraiment le coup.

      Supprimer
  7. Bonjour!
    Je suis très tentée par cette recette (et tout le reste, je découvre le blog :-))
    Mais...désolée pour la question bête, comment tu le cuis à la vapeur? Je n'ai pas d'ustensile particulier pour le faire :-(
    Merci!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Flockyogi !

      Ca se cuit comme n'importe quel légume à la vapeur, dans une casserole équipée d'un panier-vapeur et d'un couvercle, dans un cuit-vapeur électrique, ou à la cocotte-minute (dans ce cas, réduire le temps de cuisson...)

      Supprimer
  8. J'aimerais faire cette recette mais je n'ai pas de balance alimentaire. Est-ce possible de savoir les équivalences en tasse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Caroline,

      Promis, je m'y mets très rapidement. Le plus simple serait d'ailleurs que j'en prépare, ça m'évitera de tout remettre dans les paquets après...

      Supprimer
  9. Voilà, je l'ai faite et cette recette est parfaite ! Ce seitan est le meilleur de tous ceux cuisinés auparavant (Encore meilleur que le seitan n° 4 !) ! Je fais deux boudins enroulés dans du tissu fin et posés dans le panier vapeur. Merci merci !
    Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiii :) Du coup, je me souviens plus trop du goût qu'il a, il va falloir que j'en refasse :)

      Supprimer