10 juin 2014

Clafoutis

C'est une année à cerises, il semblerait. On pourrait se baigner dedans, presque, à condition d'avoir envie d'en ressortir tout violet. Et les noyaux doivent être assez inconfortables. J'en ai cueilli un bon paquet (merci Marion !), et dénoyauté un bien plus gros paquet. Et un congel rempli de cerises chez quelqu'un qui déménage dans trois semaines, ça indique soit un certain degré d'idiotie, soit une passion aussi irrépressible qu’incontrôlable pour ces petits fruits.

Pour ma défense, j'ai fait plusieurs essais de clafoutis, parce que les recettes essayées jusque-là depuis ma véganisation ne m'avaient jamais totalement convaincue.

Un premier essai, à base de pas mal de fécule (poudre Impérial), était bon et se tenait bien, mais avait un côté un peu pâteux et lourd.

 


Un deuxième essai, à base de graines de lin moulues, tofu soyeux et, je ne sais pas trop pourquoi, levure chimique, manquait au contraire du côté compact du clafoutis et se dirigeait plus vers le flan.




Ma version finale combine un peu de chaque, pour un résultat tout à fait satisfaisant. Vous pouvez parfumer la pâte avec un peu de kirsch ou d'extrait d'amande amère.






Pour un grand clafoutis

80 g de farine
20 g de poudre Impérial (ou de fécule de maïs)
100 g de sucre blond
3 g de sel fin

40 cl de lait de soja ou d'amandes
10 cl de lait de coco
200 g de tofu soyeux
1 c. à soupe d'huile de colza
1 c. à café d'extrait de vanille
(facultatif : 1 c. à soupe de kirsch, ou 1/2 c. à café d'extrait d'amande amère)

800 g (avant dénoyautage) de cerises bien mûres


Préchauffer le four à 215 °C (le clafoutis, comme le far, doit absolument être saisi à haute température, pour éviter que la farine tombe au fond du plat).

Graisser un plat à four.

Dénoyauter les cerises et répartir dans le plat.

Mixer le tofu soyeux avec lait, huile et vanille. Mélanger séparément farine, poudre Impérial, sel et sucre.

Ajouter petit à petit le liquide à la farine, en mélangeant bien comme pour une pâte à crêpe. Profitez-en, pour une fois vous pouvez mélanger et patouiller autant que vous voulez.

Verser sur les cerises, enfourner, et cuire 20 minutes à 215°C, puis 30 minutes à 180°C.

Laisser refroidir complètement avant d'attaquer.

11 commentaires:

  1. Sympa cette version! J'adore les cerises et je pourrai faire des clafoutis presque toutes les semaines ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Thai Rawk :)

      Pour l'instant, je ne me lasse pas non plus des clafoutis, malgré mes nombreux essais...

      Supprimer
  2. Bonjour, Super recette ! J'attends encore mes cerises... Il faut dire que j'habite dans le Nord de la France ! Mais, si tout se passe bien, la récolte devrait être bonne. A moi, les bons clafoutis avec des cerises de Montmorency, légèrement acidulées. Puis, je ferai des orgies de cerises cueillies directement sur l'arbre et viendra le temps de la conservation, de la déshydratation et de la congélation... Amicalement, Katy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Katy :)

      C'est bien, tu auras encore des cerises quand elles ne seront plus qu'un lointain souvenir pour nous... Et ça fait longtemps que j'ai envie de déshydrater des cerises, mais je ne me suis jamais lancée. Est-ce qu'il faut un déshydrateur, ou bien un four qui descend à 80°C peut suffire ?

      Supprimer
  3. Ma fille s'en va de ce pas préparer ce clafoutis! Au fait, la fille en question a dégusté de délicieux biscuits au beurre d'arachides qui viendraient de chez toi, via un collègue de son orchestre. Elle les refait à toutes les semaines depuis! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca c'est amusant ! Tu habites au Québec ? Si c'est le cas, j'ai effectivement préparé il y a quelques semaines un pique-nique végane incluant des biscuits au beurre de cacahuètes pour un garçon faisant partie d'un échange musical France-Québec.

      Et la recette vient de "Vegan Cookies Invade your Cookie Jar", de Isa Chandra Moskowitz :)

      Supprimer
  4. oui oui; c'est bien ça!
    Ma fille était s'inquiétait à propos de son alimentation végane pendant son voyage et puis ça s'est bien passé; surtout à Annecy! (grâce à sa sympathique famille d'accueil).
    Elle prépare les biscuits en question régulièrement... et les apporte au jeune homme dont tu parles! C'est rigolo!

    RépondreSupprimer
  5. Ohlala! Moi qui peinait aussi à trouver une bonne recette de clafoutis! la tienne à l'air plus que réussie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Rose ! J'en ai déjà fait un certain nombre, vu l'invasion de cerises, et je vais bientôt passer aux abricots...

      Supprimer
  6. ton clafoutis a vraiment tout pour me plaire! je prends note! ;)

    RépondreSupprimer